#pleinair

Marche au sommet de la montagne

Randonnée sur le Kepler Track dans l'île du sud de la Nouvelle-Zélande.

Marche au sommet de la montagne

La veille de notre trek de 3 jours, nous sommes arrivés dans la petite ville de Te Anau, avec une météo annonçant de la pluie, et plus de pluie, et même de la neige en altitude.

Au milieu de notre première journée, les nuages sont très vite apparus pour laisser rapidement place à un temps pluvieux. Je ne voulais pas mouiller mon appareil photo alors j'ai pris quelques clichés et je l'ai rangé. Nous avons marché jusqu'à atteindre la limite des arbres, mais nous ne pouvions rien voir de ce qui se passait autour de nous à cet endroit-là.

Luxmore Hut était juste devant nous et c'est là que nous avons passé notre première nuit. Dans la grande cuisine, nos vêtements trempés étaient suspendus aux tuyaux situés au-dessus du four et tout le monde était éparpillé sur différentes tables. Cette nuit-là, le ranger du refuge nous a informés qu'une chute de neige était prévue pour l'après-midi suivant. Elle nous a conseillé de nous lever tôt avant que les conditions météorologiques ne se dégradent. Le lendemain matin, nous nous sommes levés de bonne heure et nous nous sommes mis en route pour faire nos 14 km par jour.

Pendant les premières heures, nous ne pouvions pas voir plus loin que le bout de notre nez. Difficile de déterminer dans quelle direction nous nous dirigions, mais nous ne faisions que monter et descendre, monter et descendre. Vers la fin de notre traversée, les nuages s'étaient légèrement dissipés et nous avons pu avoir un aperçu du lieu où nous nous trouvions. C'était époustouflant. Pendant tout ce temps, nous marchions le long du sommet d'une montagne. Il n'y avait rien d'autre que des collines escarpées de part et d'autre du sentier. Même si les nuages nous ont laissé tranquilles une minute, c'est un souvenir qui restera gravé dans ma mémoire.

Près de 45 minutes plus tard, nous n'étions déjà plus au sommet de la montagne. Une forêt dense et humide nous encerclait. Ce changement était tellement radical par rapport à là où nous étions que ça n'avait pas l'air réel. Dès que nous avons pu nous sécher un peu, j'ai pu récupérer mon appareil et le garder près de moi.

Quatre-vingt dix-sept virages plus tard, nous avions atteint notre deuxième refuge. Cette zone était baignée de soleil et de chaleur. Nous nous sommes donc assis pour reposer nos jambes. Il faut faire une petite marche pour arriver à Iris Burn Waterfall, chemin que nous avons suivi pour terminer notre journée par un moment de détente. Notre dernière journée a été la plus longue, avec une randonnée de près de 22 km. Heureusement, c'était plus plat. Le temps est donc passé un peu plus rapidement. Nous avons parcouru des forêts claires, longé des plages, et enfin, nous avons traversé un grand pont tournant, ce qui signifiait la fin du Kepler Track.

Quand je repense à ce trek dans le froid et l'humidité, je me dis que je recommencerais sans hésiter (bien sûr dans de meilleures conditions climatiques).

 

 




Pinterest Tumblr

Greg Balkin

Greg ne lâche jamais son appareil et aime tout immortaliser. Il se consacre à filmer les mariages et à photographier des aventures.
En savoir plus

Quels sont les endroits où vous avez déjà fait de la randonnée ?



Partagez vos histoires Instagram

Utilisez le hashtag #sandiskstories pour avoir l'opportunité de figurer sur ce site.

Inscrivez-vous pour obtenir des offres spéciales !

Obtenez des promotions spéciales et des conseils photographiques de SanDisk.