#sports

Tacos, Tequila et Banditos

Le Mexique est toujours une aventure

Tacos, Tequila et Banditos

Je suis toujours partant pour une aventure. J'ai visité des endroits complètement fous aux quatre coins du monde au cours de ma carrière en tant que photographe. Je me suis confronté à des rebelles zapatistes dans le fin fond de la jungle mexicaine alors que je photographiais une excursion en kayak. J'ai eu droit à la totale avec des machettes tranchantes de deux mètres, situation dont je me suis sorti en versant 1 000 dollars en espèces aux rebelles. Donc, lorsque j'ai reçu cet appel du kayakiste pro, Joel Kowalski, pour une expédition au Michoacán au Mexique, j'étais un peu réticent, c'est le moins qu'on puisse dire.

Joel avait mis quelques années à planifier le périple et il avait rassemblé une sacrée équipe d'athlètes, notamment les kayakistes Red Bull : Rafa Ortiz et Dane Jackson. L'excursion avait l'air super et aucun groupe de kayakistes n'avait vraiment exploré la zone, j'ai donc réservé mes billets et j'ai sauté dans un vol pour le Mexique avec mon frère, David, qui m'assiste dans la plupart de mes missions.

Le Michoacán n'a rien à voir avec le reste du Mexique. Lorque nous sommes arrivés, les habitants n'arrêtaient pas de nous demander ce que nous faisions au Michoacán. Les touristes ne visitent quasiment jamais cette partie du Mexique, notamment parce que cela fait des années qu'une guerre de la drogue y est menée et que beaucoup de sang a été versé dans la région. Mais nous n'étions pas venus pour nous battre, nous voulions juste trouver les plus grosses cascades jamais parcourues.

Pour notre première séance photo, nous nous sommes frayé un chemin jusqu'à un canyon dans une chaleur étouffante supérieure à 35°C près d'une cascade de 12 mètres sur le Rio Hoyo del Aire pour retrouver notre équipe de kayakistes qui descendaient pour la première fois cette rivière inconnue.

Heureusement, tout s'est déroulé sans incident. Le plus gros problème lors des excursions en kayak se pose lorsque quelqu'un se blesse car il est difficile de sortir la personne d'un canyon pour lui prodiguer les soins nécessaires.

Sur le chemin du retour, nous avons dégusté des tacos dans la rue provenant d'un kiosque au bord de la route situé près de la ville tout en buvant de la bière et de la tequila pour célébrer cette journée réussie. Ça nous a coûté que 23 dollars pour 10 mecs affamés ayant mangé des tonnes de tacos.

Comme notre périple avait bien démarré, nous avons décidé de précipiter notre chance et de partir à la découverte de cascades situées à quelques heures de notre base à Uruapan le matin suivant.

Au bout d'une journée de voiture et de marche, nous avons fini par trouver ces cascades qui se précipitaient sur des rochers. Fatigués et affamés, nous avons décidé d'aller manger dans une petite ville avant notre long retour dans notre base à Uruapan.

Je pense que si nous n'avions pas été aussi épuisés, nous aurions tout râté et nous nous serions mis en route beaucoup plus tôt. Conduire la nuit au Mexique peut être périlleux. Au bout d'une heure de route, nous nous sommes retrouvés bloqués sur la route par des soldats mexicains avec des M-16 (les soldats du gouvernement peuvent être aussi corrompus que les cartels de drogues dans certaines régions), nous étions donc sur les nerfs. Heureusement, nos guides ont discuté tranquillement avec les soldats et après un contrôle rapide du véhicule, nous étions de nouveau sur la route. Près de 20 minutes plus tard, nous nous sommes retrouvés face à des tas de rochers bloquant la route et des hommes vêtus de noir ont surgi des ténèbres des AK-47 à la main. Ils ont encerclé les véhicules et nous ont crié en espagnol de ne pas bouger. Pendant une seconde, nous avons imaginé le pire des scénarios et qu'on allait au moins être dévalisés. Kidnapper les gens pour les faire travailler est aussi récemment devenu très courant dans certaines partie du Mexique.

Après ce qui a semblé durer une éternité, nous nous sommes rendu compte que ces hommes armés n'étaient en fait que des milices d'auto-défense à la recherche de cartels de drogue en plein trafic. Ils ont fini par nous laisser partir. Nous sommes arrivés très tard dans notre base à Uruapan om nous avons passé la nuit.

Lorsque nous sommes montés dans notre avion pour les États-Unis, je me suis demandé si la chance nous aurait abandonnés si nous étions restés quelques jours de plus.

Le Mexique est toujours une aventure, mais lors de ce périple, nous avons pu prendre des photos spectaculaires de cascades jamais parcourues en kayak auparavant.




Pinterest Tumblr

Lucas Gilman

Lucas Gilman photographie les sports à sensations dans le monde entier d'un point de vue extrême.
En savoir plus

Vous êtes-vous déjà retrouvé dans une situation où vous avez pu compter sur la chance ?



Partagez vos histoires Instagram

Utilisez le hashtag #sandiskstories pour avoir l'opportunité de figurer sur ce site.

Inscrivez-vous pour obtenir des offres spéciales !

Obtenez des promotions spéciales et des conseils photographiques de SanDisk.