#animaux

Prêt pour l'inattendu

Un moment de tendresse entre une maman et son bébé

Prêt pour l'inattendu

Lors d'une mission dans le Serengeti en Tanzanie, je photographiais un groupe d'hippopotames rassemblés dans un étang qui s'était formé au cours de la dernière "longue" saison des pluies. Il y avait littéralement des douzaines d'hippopotames, de tous les âges et de toutes les tailles, dans une zone pas plus grande qu'une moitié de terrain de foot. Il y avait peu d'eau courante qui se jetait dans ce bassin naturel, mais ce manque d'hygiène ne semblait apparemment pas déranger les hippopotames.

Les hippopotames peuvent être territoriaux, agressifs et imprévisibles, donc ma sécurité avant tout. J'ai trouvé un endroit sur le rivage qui était protégé par de hautes berges en granit, et mon guide guettait les alentours.

Je devais couvrir une grande zone. Je pouvais prendre de nombreuses photos mettant en scène le paysage, les rives au loin, ainsi que ce qui se passait plus près. J'ai préparé 3 appareils photo Nikon, un avec un objectif 200 - 400 mm f/4, un autre avec un objectif 24 - 70 mm f/2,8 et un dernier avec un objectif 70 - 200 mm f/2,8. Le soleil allait se coucher pendant que je prenais des photos, je devais donc tenir compte de la vitesse et de l'ouverture de mon obturateur, ainsi que de la sensibilité ISO, tandis que les conditions d'éclairage changeaient. Je laisse toujours mes appareils photo allumés, en mode rafale, et je préfère prendre des photos avec le mode priorité à l'obturation pour obtenir des clichés nets. J'ai placé mon téléobjectif sur un trépied plié à tête de balle et je me suis assis sur les rochers pour être plus près de la hauteur des yeux des animaux.

Alors que je photographiais deux hippopotames ouvrant leur gueule juste devant moi, ma vue périphérique a capté un mouvement sur la rive située à ma gauche.  Je me suis retourné et, à ma grande surprise, il s'agissait d'un hippopotame femelle hors de l'eau avec son nouveau-né. Il est rare d'être témoin de ce genre de scène dans la nature car les mamans hippopotames sont très protectrices envers les plus jeunes et elles ne les laissent que très rarement sortir de l'eau.

Pour capturer ce moment, je devais laisser l'appareil que j'avais, attraper mon deuxième appareil avec le téléobjectif, faire une mise au point et prendre le cliché. Je n'ai pu prendre que trois photos en rafale avant que ces deux-là ne se replongent dans les eaux troubles. Cet instant a duré moins de 20 secondes. J'ai pris plein d'autres photos cet après-midi-là en priant pour ne pas avoir gâché ces clichés qui ne se présente qu'une fois dans la vie d'un photographe.

Lorsque j'ai enfin pu décharger et sauvegarder mes clichés le soir, j'étais estomaqué. J'avais capturé un moment de tendresse entre la maman et son bébé l'après-midi. En y regardant de plus près, j'ai remarqué que les yeux et les oreilles du bébé étaient presque de la même taille que ceux de sa mère. Il faut attendre plusieurs années avant que le bébé n'atteigne la taille adulte.

C'est pour ce genre de moments que nous faisons des photos, pour ce cliché qui transmet une émotion, un sentiment ou qui fait ressurgir un tas de souvenirs. Alors préparez-vous. Vous ne voulez pas passer à côté de ces clichés !

Conseil de photographe

Les photographes amateurs et les photographes en mission ont une chose en commun, préparez-vous !

Au bout de 44 années passées l'appareil photo à la main, je peux littéralement me rappeler des centaines de clichés que j'aurais aimé prendre si j'avais été ne serait-ce qu'un peu mieux préparé. Ces leçons sont souvent difficiles à retenir, pourtant elles font de vous un meilleur photographe.

Être capable d'anticiper l'action et avoir le bon équipement avec vous sont les premières étapes qui vous permettent d'augmenter vos chances d'obtenir un cliché unique. Pour les photographes animaliers, cela implique la compréhension du comportement des animaux, ainsi que celui de l'environnement dans lequel vous vous trouvez pendant une mission. Rechercher une certaine configuration, comme l'alimentation, l'accouplement, le jeu et la migration, peut faire une différence considérable entre le fait de prendre la photo et de la rater complètement. En ce qui concerne l'équipement, il faut absolument avoir les bons objectifs sur différents appareils, les batteries doivent êtres chargées et il doit y avoir beaucoup d'espace sur les cartes mémoires. La nature veut que les meilleures occasions photographiques surgissent lorsque les batteries sont à plat ou que les cartes mémoires sont pleines.




Pinterest Tumblr

Cesar Aristeiguieta

Cesar Aristeiguieta est un photographe d'expéditions et de publicités primé qui photographie la splendeur des gens et de la nature.
En savoir plus

Quelles sont les clichés époustouflants que vous avez pris ?



Partagez vos histoires Instagram

Utilisez le hashtag #sandiskstories pour avoir l'opportunité de figurer sur ce site.

Inscrivez-vous pour obtenir des offres spéciales !

Obtenez des promotions spéciales et des conseils photographiques de SanDisk.