#pleinair

Mush ! La course en direction de Nome

69 attelages de chiens quittent la ligne de départ pour un voyage dans le centre d'Anchorage.

Mush ! La course en direction de Nome

L'Iditarod 2014 était ma 34e couverture de la course en tant que photographe. L'inauguration du départ à Anchorage s'est déroulé comme toutes les autres années. Avec 69 attelages de chiens quittant la ligne de départ à 2 minutes d'intervalle et parcourant 20 km de spectateurs alignés dans les rues et les pistes de vélo/ski dans le centre d'Anchorage, il y avait beaucoup de choses à photographier.

Après le nouveau départ officiel le jour suivant, les équipes ont commencé à mieux se départager pendant la nuit et tôt le lundi matin, à l'étape de Finger Lake, 180 km sur 1 600 km de course, les équipes allaient et venaient à des fréquences imprévisibles.

Je prenais des photos à 6h du matin avec un de mes Canon sur trépied pour une temps d'exposition prolongé des mushers et des bénévoles utilisant leurs lampes frontales sous les étoiles.

J'ai voyagé à bord d'un petit avion de brousse (4 places) le premier jour à l'étape de Rainy Pass. Seulement quelques heures après être arrivé, j'ai été transporté sur une motoneige conduite par Steve Perrins II de la Rainy Pass Lodge sur 56 mètres au-delà de la chaîne d'Alaska.

Nous avons pris notre temps tandis que nous parcourions la chaîne et que nous photographions des attelages de chiens dans cette région magnifique.

Une fois de l'autre côté de la chaîne, le sentier était très détérioré. Il est passé de la neige aux cailloux, des racines à la glace. C'était de loin la pire portion de route pour les mushers et que j'ai jamais vue. Diriger la motoneige n'était pas chose facile et parfois je marchais pour faciliter la tâche à Steve. Je me suis installé pour photographier une équipe dans la zone sans neige pour montrer le sentier sale et lorsqu'une équipe est passée, j'étais totalement surpris de voir qu'il n'y avait aucun musher dans le traîneau qui était retourné sur le côté. C'était la première fois que je photographiais un traîneau sans musher. Steve a arrêté l'attelage et l'a attaché pour le musher.

Nous avons continué notre route jusqu'à l'étape suivante, Rohn, tandis que la nuit tombait. J'ai photographié plusieurs attelage en utilisant des temps d'exposition prolongés et le Fill-in avec les étoiles et la lune dans les ténèbres, avec ma lampe frontale pour préparer la mise au point avant leur arrivée. 

Pendant les 7 jours qui ont suivis, j'ai pris le même avion de brousse et les mêmes motoneiges d'étapes en étapes, parfois en atterrissant pour immortaliser la vie des mushers, des habitants et des bénévoles pendant l'Iditarod. Je dormais sur le sol d'une école locale ou d'un centre communautaire du village. Plusieurs fois par jours, mon assistant déchargeait les photos sur les sites internet www.iditarod.com et www.iditarodsphoto.com

Enfin, à Nome, j'ai passé 5 jours à photographier le lauréat et le dernier, ainsi que toutes les équipes entre les deux.  Avoir un équipement de qualité sur lequel je peux compter, notamment les cartes SD SanDisk Extreme est essentiel pour prendre de bons clichés à distance comme celui-ci.




Pinterest Tumblr

Jeff Schultz

De la région de la baie de San Francisco à l'Alaska, Jeff Schultz est spécialiste des photos dans
En savoir plus

Quelle est votre sport d'hiver préférée ?



Partagez vos histoires Instagram

Utilisez le hashtag #sandiskstories pour avoir l'opportunité de figurer sur ce site.

Inscrivez-vous pour obtenir des offres spéciales !

Obtenez des promotions spéciales et des conseils photographiques de SanDisk.