#people

Séjour au Troubadour

Ce groupe est notre vrai métier : The Show Ponies

Séjour au Troubadour

Quand les gens nous demandent ce qu'on fait pour vivre et qu'on répond « On est dans un groupe », la question logique suivante est « Mais ton vrai boulot, c'est quoi ? » Depuis plusieurs mois, nous pouvons dire « Ce groupe est notre vrai métier ». Nous avons tous fait le grand saut en quittant nos emplois à plein temps (certains d'entre nous avec des vrais salaires d'adultes et des avantages) pour faire de ce groupe de rock'n'roll, bluegrass "Americana" notre vraie routine à plein temps.

Cette année, nous avons parcouru plus de 24 000 km pour jouer dans dix États et deux pays. Nous avons partagé la scènes avec de grands artistes, comme Rascal Flatts, et nous avons récolté plus de 20 000 dollars de fonds pour notre nouvel EP "Run for Your Life".

Toutefois, même si cela est vraiment très excitant, cette aventure musciale nous procure confort, stabilité et vie chiffrable.

Avec toute cette excitation autour du financement et de l'enregistrement de notre nouvel EP, nous voulions nous assurer que nous pourrions faire la promotion de nos nouvelles chansons lors d'un super concert.  Nous avons fixé une date pour la fête de lancement :  le 24 octobre.  Cette date coïncidait avec le calendrier de lancement de notre agence de relations publiques, mais nous avions un problème : nous avions annoncé notre date de lancement avant même d'avoir réservé le lieu.

Le Troubadour à West Hollywood était le lieu idéal.  Nous leur avions cassé les pieds pendant des mois pour essayer de programmer un spectacle, mais ils nous disaient toujours « peut-être ». Après les avoir supplié de l'organiser en Septembre, nos e-mails sont restés sans réponse et tous les lieux potentiels de la ville avaient déjà été réservés. 

Nous avions peur de devoir annuler la date que nous avions annoncée et de devoir reprogrammer une date après la sortie en ligne de notre EP.  Ça aurait été comme si nos fans ouvraient leurs cadeaux de Noël avant Noël.

Puis, le 1er octobre, deux jours avant la tournée prévue à l'automne, nous avons reçu une réponse du Troubadour. Ils nous ont écrit, « C'est bon pour le 24 octobre ». Nous étions fous de joie ! Mais il ne nous restsait plus que 23 jours pour faire la promotion du concert, dont 18 jours sur la route pour 17 concerts dans 7 États différents.

Nous devions dessiner et envoyer nos flyers, organiser la première partie avec d'autres groupes et promouvoir la fête de lancement de notre EP, depuis la banquette arrière de notre fourgonnette. Une semaine avant le spectacle, vers la fin de notre tournée, nous avons eu des nouvelles de notre contact de réservation duTroubadour nous disant : « Je suis un peu inquièt. Seules 44 personnes ont acheté des billets pour le spectacle. » Pas super comme message, surtout quand on sait que le Troubadour peu accueillir 500 personnes.  

Nous n'en pouvions plus tellement nous croisions les doigts jusqu'au soir du concert où nous avons fait de notre possible pour en parler autour de nous et de vendre autant de tickets que possibles. Les ventes de tickets ont explosé quelques jours avant le concert, mais pas assez pour remplir la salle. Finalement, le soir de la fête de lancement, la salle état plein à craquer ! Après avoir joué 17 concerts d'affilée pendant la tournée, nous étions plus remontés que jamais et nous avons donné notre meilleur concert dans une des salles les plus historiques de LA.

Lorsque les gens viennent nous voir en concert, ils voient que nous passons un super moment et que la musique coule dans nos veines. Ce qu'ils ne voient pas, c'est tout le travail que cela représente d'être une petite affaire indépendante et mobile en plus d'être des artistes. Ils ne voient pas les risques que nous prenons et les doutes que nous devons surmonter. Nous sommes les "The Show Ponies", et en coulisses, nous sommes cinq bêtes de travail qui savent que le spectacle doit continuer peu importe les obstacles sur notre route. Nous avons hâte de savoir ce que l'avenir nous réserve.

De la même façon que nos fans ne voient pas le travail que nous fournissions en coulisses, nous ne tenons pas compte des produits que nous utilisons pour y parvenir. Chaque fois que nous prenons une photo, que nous filmons ou que nous enregistrons des choses avec notre téléphone pour créer du contenu pour nos fans, les informations sont enregistrées sur une carte mémoire. Nore photographe qui a pris ces clichés lors de notre concert à The Troubadour, Caleb Ackley, fait confiance à SanDisk. Quoi que nous fassions sur nos ordinateurs, nous utilisons des disques durs à état solide. Nous faisons de notre mieux pour ajouter notre pierre à l'édifice de la musique Americana et SanDisk nous aide à concrétiser notre projet.

Histoire racontée par : Kevin Brown




Pinterest Tumblr

SanDiskStorytellers

Les narrateurs de SanDisk sont des personnes ordinaires qui immortalisent leurs souvenirs dès que l'opportunité se présente.
En savoir plus

Quel est le meilleur concert ou spectacle auquel vous ayez assisté ?



Partagez vos histoires Instagram

Utilisez le hashtag #sandiskstories pour avoir l'opportunité de figurer sur ce site.

Inscrivez-vous pour obtenir des offres spéciales !

Obtenez des promotions spéciales et des conseils photographiques de SanDisk.