#pleinair

Photos dans les airs

Survivre à une chute de 3 km et à quatre hivers froids et enneigés

Photos dans les airs

*Clause de non-responsabilité : Nous ne vous recommandons pas de jeter votre appareil d'un avion (pour le bien de l'appareil et des perosnnes au sol) et nous ne garantisson pas que votre carte mémoire survivra à la chute ni à quatre hivers canadiens rudes. Nos tests ont révélé que nos cartes mémoire SanDisk SD™ pouvaient résister à des chutes de 5 mètres, 72 heures maximum dans un mètre d'eau salée et à -25ºC pendant 28 heures. Vous pourrez découvrir tous les tests sur http://www.sandisk.com/proof***

 

Le parachute a été ma passion pendant plus de 11 années au cours desquelles j'ai effectué plus de 360 sauts. Il y a quatre ans, j'ai effectué des sauts avec des amis dans mon club à New Brunswick, au Canada. Après quelques sauts matinaux, nous sommes remontés en altitude à bord de l'avion Cessna pour le saut.

 

 

Alors que nous montions, j'ai remarqué que le support de l'appareil de mon reflex numérique, sur mon casque, ne tenait pas correctement, j'ai donc confié mon appareil au pilote avant de sauter.

Peu de temps après avoir sauté, le pilote a viré et l'appareil est tombé lorsque les autres parachutistes ont quitté l'avion. L'avion était à près de 3 km lorsqu'il est tombé. Un type de mon groupe a dit qu'il avait vu l'appareil tomber près de nous. Heureusement, personne n'était sur son chemin !

 

 

Après avoir atterri, le pilote m'a raconté ce qui était arrivé. Il se sentait très mal d'avoir perdu mon appareil. Nous avons passé deux heures à scruter le sol, en vain.

Mon club de parachutisme a déménagé peu de temps après les faits dans un nouvel aérodrome à près de 30 minutes et j'ai abandonné tout espoir de remettre la main sur mon appareil et toutes mes photos un jour.

Quatre ans plus tard, un beau jour, j'ai reçu un e-mail d'une amie parachutiste qui faisait partie d'un club de photographie. Elle m'a dit qu'un membre du groupe avait trouvé un appareil avec des photos de parachutistes sur la carte mémoire.

 

 

Au club de parachutisme, on blague toujours sur le pilote qui a perdu mo appareil, donc ils ont cru que c'était le mien. Et, à ma grande surprise, il se trouve que c'était le cas ! Au bout de quelques e-mails, j'ai pris rendez-vous avec la personne qui l'avait trouvé. Il voulait me le remettre en main propre. Inutile de préciser qu'il était en très mauvais état.

 

 

Il a trouvé l'appareil alors qu'il promenait son chien dans un parc près de l'aérodrome où il faisait du parachute. J'étais choqué de voir que quelqu'un avait vraiment trouvé mon appareil.

 

 

D'autant plus que mes photos avaient survécues ! Non seulement l'appareil était tombé de plus de 3 km, mais il avait résisté à quatre hivers canadiens rudes et enneignés.

Je pratique toujours le parachutisme régulièrement, mais je n'apporte plus mon reflex numérique. Au lieu de ça, je prends un GoPro qui se fixe facilement, et solidement, à mon casque. J'y ai placé une carte mémoire SanDisk qui y reste tout le temps ! 

 

Histoire racontée par : Jonathan Nichols




Pinterest Tumblr

SanDiskStorytellers

Les narrateurs de SanDisk sont des personnes ordinaires qui immortalisent leurs souvenirs dès que l'opportunité se présente.
En savoir plus

Quelles aventures avez-vous immortalisées sur pellicule ?



Partagez vos histoires Instagram

Utilisez le hashtag #sandiskstories pour avoir l'opportunité de figurer sur ce site.

Inscrivez-vous pour obtenir des offres spéciales !

Obtenez des promotions spéciales et des conseils photographiques de SanDisk.