#voyage

C'est parti pour une épopée sauvage

Les guépards se joignent au safari

C'est parti pour une épopée sauvage

En tant que photographe animalier, faire des safaris fait partie des avantages du travail. J'ai toujours hâte d'y aller car se retrouver dans un environnement sauvage, proche de la nature, est un moment tellement particulier. Cet année, mon safari n'a pas fait exception.

Les animaux sont imprévisibles, il faut donc toujours se tenir sur ses gardes. Et, cette année, un guépard appelé Malaika nous a laissé des souvenirs que nous n'oublierons jamais.

Contrairement à la plupart des excursions, j'ai décidé que, pour maximiser mon temps sur le terrain, mon véhicule devait partir à 6h du matin et ne pas revenir avant le coucher du soleil. Ça me faisait passer 12 heures dans la savane.

En général, je ne m'attends pas à ce qu'il se passe grand chose au beau milieu de la journée comme il fait très chaud et que la majorité des animaux se mettent à l'ombre. Toutefois, les guépards chassent la journée. La chaleur ne les empêche pas de guetter les proies qu'ils pourraient attraper.

La plupart du temps, les guépards sont assis sur de petits monticules dans l'herbe pour être en hauteur et ainsi voir leurs proies plus tôt afin de leur tendre une embuscade. Mais un jour, deux guépards ont décidé que les véhicules feraient de meilleurs monticules.

Il était presque midi. Nous nous promenions à la recherche d'une mère et de trois bébés guépards que nous avions vus plus tôt dans la journée lorsqu'un des bébés a sauté sur le toit du 4x4. Elle y est restée cinq secondes avant de décider que le métal était trop chaud et de redescendre. Malheureusement, ses frères et soeurs et sa maman ont préféré aller à l'ombre et ils se sont cachés dans des hautes herbes près d'une souche d'arbre. Nous sommes donc partis à la recherche de Malaika. De tous les guépards de la réserve nationale du Masai Mara, Malaika fait partie de ceux réputés pour monter sur les toits des voitures.

Au bout de 20 minutes de conduite dans la Mara, nous sommes tombés sur elle. Son bébé et elle étaient assis dans les hautes herbes. Nous nous en sommes approchés et nous étions prêts à faire preuve d'une infinie patience. Finalement, nous n'avons pas attendu longtemps. Au bout de trois minutes, Malaika a décidé que le véhicule était le meilleur endroit pour s'assoir et elle est arrivée par derrière. En un clin d'œil, elle était sur le toit du 4x4, perchée dangeureusement sur la cage de sécurité. Deux minutes plus tard, son bébé est venu se joindre à elle. Nous nous sommes donc retrouvés avec deux guépards, une maman de taille adulte et un petit mâle de sept mois, suspendus à notre véhicule en train de scruter l'horizon.

Au bout de 15 minutes, les guépards avaient l'air de se sentir à l'aise et détendus. J'ai senti que je pouvais plus me déplacer sans que cela les effraie. J'ai donc sorti mon réflecteur de 1 m. Aujourd'hui, il est rare d'utiliser des réflecteurs avec des animaux sauvages comme les grands félins car ils sont toujours trop loin. Toutefois, je me suis dit que je ne voulais pas rater cette occasion et je ne voulais pas utiliser le flash pour ne pas les faire fuir. J'ai commencé à prendre des photos avec le réflecteur d'un côté du véhicule avant de le rapprocher progressivement jusqu'à le placer à un mètre de Malaika, ce qui m'a permis d'obtenir un éclairage chaleureux pour équilibrer le ciel clair derrière.

Au bout de deux heures de prises de vue, et pendant leur promenade sur le toit les guépards ont remarqué une proie de loin et ils ont sauté pour aller voir ce qu'il en était. Ils nous ont laissés, mes trois compagnons et moi, dans le 4x4, après une expérience unique et avec des souvenirs gravés à jamais. Ça a aussi été une expérience enrichissante. Pendant le temps que j'ai passé avec eux, malgré une distance 30 cm entre nous sans aucune protection, je ne me sentais pas en danger ni menacé. Il n'y avait rien d'effrayant, il s'agissait juste deux grands félins paresseux sur le toit de notre véhicule.




Pinterest Tumblr

David Newton

David Newton explore et photographie tous types de clichés.
En savoir plus

Comment voudriez-vous photographier la vie sauvage d'aussi près ?



Partagez vos histoires Instagram

Utilisez le hashtag #sandiskstories pour avoir l'opportunité de figurer sur ce site.

Inscrivez-vous pour obtenir des offres spéciales !

Obtenez des promotions spéciales et des conseils photographiques de SanDisk.